Ferruccio Busoni an Philipp Jarnach arrow_backarrow_forward

12. Februar 1917

Faksimile
Diplomatische Umschrift
Lesefassung
XML

Mon cher Philippos

je ne sais
rien de vous et me trouve un
peu inquiet sur votre compte.

Cet après-
midi (Lundi) je m’en vais à
Lucerne, d’où je reviendrai
demain vers midi. J’espère
de recevoir quelques nouvelles,
d’abord à propos de votre santé,
ensuite sur notre travail.
Büttner voulait être in-
formé sur la continuation
de sa tâche.

Il existe, en tout,
200 pages de partition, et
je considère cette masse comme
à peu-près deux tiers de l’entier.

Les enigmes ont
eté resolus à ma satisfaction.

Guerissez. Au revoir.

12. F. 1917

Votre affectionné
F. B.

Encore un bravo pour le
quatuor.

Dimanche passé S. Saëns a joué à Paris. Il
a 82 ans.

Mon cher Philippos

je ne sais rien de vous et me trouve un peu inquiet sur votre compte.

Cet aprèsmidi (Lundi) je m’en vais à Lucerne, d’où je reviendrai demain vers midi. J’espère de recevoir quelques nouvelles, d’abord à propos de votre santé, ensuite sur notre travail. Büttner voulait être informé sur la continuation de sa tâche.

Il existe, en tout, 200 pages de partition, et je considère cette masse comme à peu-près deux tiers de l’entier.

Les enigmes ont eté resolus à ma satisfaction.

Guerissez. Au revoir.

12. F. 1917

Votre affectionné F. B.

Encore un bravo pour le quatuor.

Dimanche passé S. Saëns a joué à Paris. Il a 82 ans.

                                                                
<div xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" type="split"> <opener><salute>Mon cher <persName key="E0300376">Philippos</persName></salute></opener> <p>je ne sais <lb/>rien de vous et me trouve un <lb/>peu inquiet sur votre compte.</p> <p>Cet après <lb break="no"/>midi (Lundi) je m’en vais à <lb/>Lucerne, d’où je reviendrai <lb/>demain vers midi. J’espère <lb/>de recevoir quelques nouvelles, <lb/>d’abord à propos de votre santé, <lb/>ensuite sur notre travail. <lb/><persName key="E0300797">Büttner</persName> voulait être in <lb break="no"/>formé sur la continuation <lb/>de sa tâche.</p> <p>Il existe, en tout, <lb/>200 pages de partition, et <lb/>je considère cette masse comme <lb/>à peu-près deux tiers de l’entier.</p> <p>Les enigmes ont <lb/>eté resolus à ma satisfaction.</p> <closer><salute>Guerissez. Au revoir.</salute> <dateline>12. F. 1917</dateline> <signed>Votre affectionné <lb/><persName key="E0300017">F. B.</persName></signed></closer> <postscript> <p>Encore un bravo pour le <lb/>quatuor.</p> <p>Dimanche passé S. Saëns a joué à <placeName key="E0500012">Paris</placeName>. Il <lb/>a 82 ans.</p> </postscript> </div>
2Faksimile
2Diplomatische Umschrift
2XML
                                                                
<div xmlns="http://www.tei-c.org/ns/1.0" type="split"> </div>

Dokument

warningStatus: in Bearbeitung XML Faksimile Download / Zitation

Überlieferung
Deutschland | Berlin | Staatsbibliothek zu Berlin · Preußischer Kulturbesitz | Musikabteilung mit Mendelssohn-Archiv | Nachlass Ferruccio Busoni | |

Nachweis Kalliope

Zustand
Der Brief ist gut erhalten.
Umfang
, 1 beschriebene Seite
Hände/Stempel
  • Hand des Absenders Ferruccio Busoni, Brieftext in schwarzer Tinte, in lateinischer Schreibschrift
  • Hand des Archivars, der mit Bleistift die Signaturen eingetragen, eine Foliierung vorgenommen und das Briefdatum ergänzt hat
  • Hand des Archivars, der die Zuordnung innerhalb des Busoni-Nachlasses mit Rotstift vorgenommen hat
  • Bibliotheksstempel (rote Tinte)
Bildquelle
Staatsbibliothek zu Berlin · Preußischer Kulturbesitz: 12

Inhaltlich Verantwortliche
Christian Schaper Ullrich Scheideler
bearbeitet von
Stand
10. Mai 2022: in Bearbeitung (in der Erfassungs-/Codierungsphase)
Stellung in diesem Briefwechsel
Vorausgehend Folgend
Benachbart in der Gesamtedition

Personen und Institutionen
Orte